a l’ouest de la Grèce, se trouve la magnifique île de Céphalonie ou Kefalonia en grec. Surnommée « l’île aux fleurs », elle est la sixième plus grande des îles grecques. Au large de la Grèce-Occidentale et de l’Élide, c’est une destination touristique attrayante pour les amateurs de plage idyllique et de randonnée. Cependant, elle offre des paysages montagneux et un relief escarpé. Mais elle est aussi riche d’un patrimoine culturel et historique. Pour apprécier la beauté de cette île, les informations suivantes pourront vous être utiles dans l’organisation du séjour.

Comment accéder à l’île de Céphalonie ?

Céphalonie est l’assurance de profiter d’une île au charme impressionnant et à l’atmosphère paisible. Dans la mer Ionienne, elle est facile à accéder. Déjà, l’île est desservie par des ferries. D’ailleurs, les voyageurs auront le choix entre 3 routes de ferry, dont 34 liaisons par semaine. Il est possible de la rejoindre depuis la Grèce continentale et aux îles de la mer Ionienne.

Les traversées sont régulières, notamment depuis les ports de Patras ou de Kyllini à l’ouest de la Grèce. Pour votre information, ces derniers se situent dans le Péloponnèse. Il est donc clair qu’ils peuvent être accessibles en un rien de temps en bus ou en voiture depuis Athènes. En général, la fréquence et la durée des traversées sont variables. Il est donc important de s’informer sur un plan des routes de ferry afin de connaître à l’avance les dernières informations. C’est d’ailleurs la même chose pour ceux qui veulent explorer les îles Cyclades ou d’autres îles connues en Grèce.

Quand partir sur l’île de Céphalonie ?

L’île de Céphalonie jouit d’un climat méditerranéen. Ce qui veut dire qu’elle propose des étés chauds et ensoleillés, des hivers doux et pluvieux. La saison de pluie se concentre, cependant, d’octobre à avril.

L’été se situe de juin à la mi-septembre. Le temps est chaud et ensoleillé. Les températures maximales peuvent atteindre les 30 °C ou 35 °C ou même les 40 °C surtout en juillet et août. Cependant, le souffle de la brise peut soulager durant ces moments. Dans tous les cas, la baignade pourra rafraîchir à un moment donné.

De décembre à la mi-mars, l’hiver est doux, mais les précipitations peuvent être importantes, surtout en décembre et en janvier. Malgré cela, les journées sont souvent ensoleillées. Par contre, dans les plaines, avec le vent froid qui souffle du nord, les températures peuvent descendre jusqu’à 0 °C.

Le printemps se situe de la mi-mars à mai. Le climat est doux et la pluie rare. Les journées sont ensoleillées. C’est une période propice pour profiter de l’île avant la grosse chaleur de l’été. L’automne est aussi très intéressant, de la mi-septembre à novembre, car les journées sont aussi douces.

Quelles expériences à vivre et quels endroits à visiter sur l’île de Céphalonie ?

Comme évoqué précédemment, l’île de Céphalonie recèle de merveilles à découvrir. Elle abrite des merveilles naturelles et historiques impressionnantes. Le temps d’un séjour sur place, les expériences et les lieux suivants doivent être inclus dans son itinéraire.

La capitale Argostoli

Argostoli mérite un détour. La capitale fut fondée par les Vénitiens à la moitié du 18e siècle. Bien qu’elle ait été partiellement détruite en 1953 par un tremblement de terre, elle a su se relever. Sur place, vous pourrez découvrir la place centre Vallianou. C’est un lieu sympathique et tranquille où il est possible de trouver quelques restaurants et cafés. Une balade s’impose également sur la promenade le long du pont de pierre de Drapano. C’est sur place qu’il est aussi possible de voir le phénomène des « katavothres » ou « trous qui engloutissent ». Ce sont des fissures qui laissent entrer l’eau de mer.

La plage de Myrtos

Les amateurs de plage profiteront clairement celle de Myrtos. C’est un très bel endroit où se détendre un moment. D’ailleurs, elle est souvent incluse dans la liste des plus belles plages au monde et de la Méditerranée. Elle offre un petit banc de sable immaculé qui contraste avec des cailloux. L’ensemble est bordé par de splendides falaises de calcaire. Ce qui en fait un magnifique petit coin de paradis.

Le petit village de pêcheurs de Fiskardo

Bien que différentes parties de l’île furent quasiment détruites lors du séisme, le petit village de Fiskardo a été épargné. Ce qui a permis de toujours voir sur place des maisons de style vénitien. Une petite balade à travers ses ruelles permet d’admirer son charme. Pour profiter un moment des lieux, il est conseillé de rejoindre le front de mer. Ce coin propose de nombreuses petites tavernes typiques où il est possible de goûter à des spécialités locales et admirer la vue sur la mer et les yachts.

Le magnifique château d’Assos

Il faut se rendre au nord-ouest de l’île pour rejoindre le petit bourg d’Assos. Il s’agit d’un charmant de village de pêcheurs où les maisons sont ornées de fleurs. Mais on y vient aussi pour voir son château, notamment ce qui en reste. Il s’agit d’une ancienne fortification qui, aujourd’hui, ne reste plus que des ruines. Par contre, on y retrouve une petite église et la maison du Haut-Commissaire vénitien. C’est un témoin de l’histoire de l’île. Il est agréable de s’y retrouver.