Madagascar recèle encore quelques « terre incognita », à l’image du massif de Makay, un joyau de la nature peu exploré situé au centre-ouest de cette île. Ce site regorge d’incroyable richesse de faune et de flore, mis à part le gigantesque dédale géologique dont il est constitué. Si l’accès y est difficile, la merveille qu’a à offrir Makay vaut le détour.

Le massif de Makay, une œuvre exceptionnelle de la nature

Niché dans le centre-ouest de l’île rouge, à proximité de Ranohira, le massif de Makay de 150 x 50km est un véritable coffre-fort de la nature. Une zone encore très peu explorée, cet endroit présente de hauts plateaux couverts de forêt et de végétation arbustive/herbacée spécifique des milieux secs de l’ouest malgache. Ces biotopes peu accessibles ont également permis à des animaux et végétaux ancestraux de se préserver de la déforestation et des atteintes humaines. Plus de 80 spécimens endémiques y sont notamment inventoriés.

Mis à part une faune et une flore exceptionnelle, le Makay est aussi l’une des œuvres de la nature les plus monumentales à travers ses reliefs spectaculaires qui suscitent l’intérêt des scientifiques et touristes. Constitué de plateaux de grès ruiniforme, associé à de profonds canyons, de roches cristallines, le tout parsemé de verdure et de forêt primaire, cet endroit offre un paysage unique. À travers ses formations géologiques difficilement pénétrables qui datent de plusieurs millénaires, ce lieu a pu préserver sa splendeur.

Le massif de Makay, un trésor à préserver

Un univers fascinant et unique au monde, le massif de Makay doit être préservé. Plusieurs actions nationales et internationales sont menées afin que ce sanctuaire d’espèces soit protégé des feux de brousse et de toutes intrusions qui pourraient le détruire. Les travaux de terrains réalisés pendant plusieurs années par des scientifiques étrangers se sont conclus par la création d’aires protégées dans le Makay ainsi que la mise en place de différents projets de protection. Préserver les habitats naturels dans cette localité constitue l’un des plus grands défis environnementaux de l’association Naturevolution.

Mais cette incomparable beauté et biodiversité doit aussi être préservée de la prospection pétrolière qui est une autre menace qui pèse sur ce massif. Des sensibilisations auprès du ministère de l’Environnement sont faites par l’association Naturevolution. Ces compagnes ont pour objectif de proclamer ce lieu comme étant une aire protégée. Mais aujourd’hui, le combat pour la préservation de cette nature n’est pas encore gagné.

Comment découvrir le massif de Makay

Difficilement accessible et surtout protégé par de nombreux « fady » tribaux, ce massif est destiné aux férus d’aventure et d’expérience inédite. Pour y accéder, les aventuriers doivent rentrer au nord à partir de Malaimbandy jusqu’à Tsivoko. Ce parcours pour arriver dans le lieu d’exploration nécessite quelques heures de trajets en voiture avant d’aborder des journées de marches. Le circuit pour visiter cet endroit laisse présager des séjours d’exploration exceptionnelle.

Une autre possibilité permet aux touristes d’accéder au massif par le sud depuis la ville de Beroroha. Ce trajet se fait en voiture en quelques jours avant de poursuivre en marche.

Toutefois, les propositions de circuit pour visiter ce bout de paradis sont multiples. Dans tout le cas, un opérateur de voyage spécial Makay est toujours requis. Il est également nécessaire de se préparer physiquement et mentalement pour parcourir les milliers de kilomètres de labyrinthe naturel. Des heures de randonnées, des traversées des rivières sont à prévoir pour ne rien rater des trésors de biodiversité de ce lieu.